Je suis certaine que tu t’es déjà posée la question : « Quelles sont les couleurs qui me vont le mieux ? »

La réponse n’est pas un secret. C’est même une science : la colorimétrie vestimentaire.

Mais, concrètement, qu’est-ce que la colorimétrie vestimentaire ?

Pour faire simple, il s’agit d’une technique (efficace) qui permet d’identifier les caractéristiques des couleurs qui te subliment.

Imagine une experte en colorimétrie passant des échantillons de tissus colorés sous ton visage et scrutant les effets sur ta peau, tes yeux, ton teint. C’est ce qu’on appelle le test du draping. Il est réalisé, idéalement, à la lumière du jour ou sous une lumière blanche d’environ 6500 degrés Kelvin. Pourquoi ? Simplement parce que c’est ce qui se rapproche le plus de la lumière naturelle.

En un clin d’œil, cette experte sera capable de déterminer les couleurs qui :

  • Illuminent ton teint
  • Effacent tes marques de fatigue
  • Donnent de la profondeur à ton regard
  • Adoucissent et lissent les traits de ton visage

Chouette, non ? 🦉

Le problème c’est que, sur internet, certaines « conseillères en image » clament -haut et fort- ne pas être « adepte de la colorimétrie ». Je ne suis pas de cet avis. Au contraire, je suis persuadée que la colorimétrie n’a que des points forts.

Après avoir exploré chacun de leurs arguments, je me suis rendue compte que la plupart des idées reçues sur la colorimétrie sont tout simplement fausses.

Si ces préjugés t’ont déjà fait hésiter, voire renoncer à cette méthode géniale, reste avec moi. Je vais démonter pour toi 5 idées reçues sur la colorimétrie (et te dire pourquoi elles sont totalement infondées).

Prête ?

Alors commençons.

Tu es libre de lire l’article ou d’écouter l’épisode de podcast, selon tes préférences. ☺️

Temps de lecture estimé : 11 minutes

#1 La colorimétrie se résume à la (vieille) théorie des 4 saisons 👵

La théorie des 4 saisons

La théorie des 4 saisons est fondée sur les comparaisons :

  • couleurs froides vs couleurs chaudes,
  • couleurs claires vs couleurs profondes.

Une couleur froide possède des pigments bleus, tandis qu’une couleur chaude possède des pigments jaunes ou rouges.

👉 Pour aller plus loin : Couleurs chaudes ou froides ? Comment les distinguer (+celles qui te vont)

Une couleur claire signifie une couleur éclaircie avec du blanc. Une couleur profonde, au contraire, ne contient pas de blanc.

En colorimétrie, il existe 4 saisons :

  1. Le printemps
  2. L’été
  3. L’automne
  4. L’hiver

Pour faire simple, si ton visage est magnifié par les couleurs chaudes, ta saison sera printemps ou automne. Si, au contraire, ton visage est sublimé par les couleurs froides, ta saison sera été ou hiver.

Si les couleurs qui te vont le mieux sont les couleurs claires, ta saison sera été ou printemps. À l’opposé, ta saison sera automne ou hiver si ce sont les couleurs sombres qui te subliment.

Par exemple, une femme qui porte mieux les couleurs froides et sombres est une femme hiver.

C’est ce qu’on appelle la théorie des 4 saisons.

La théorie des 8 saisons

La température (chaud/froid) et la clarté (claire/sombre) ne sont pas les seules caractéristiques de la couleur.

Il en existe une troisième : la saturation. Autrement dit, le pourcentage de gris contenu dans la couleur.

Certaines femmes rayonnent davantage lorsqu’elles portent des couleurs désaturées – autrement dit une couleur pure dans laquelle on a ajouté du gris – tandis que d’autres sont plus lumineuses lorsqu’elles portent des couleurs saturées. Dit autrement, une couleur pure.

Les femmes qui lisent cet article apprécient également :  Colorimétrie : Le guide complet pour connaître tes couleurs idéales

Par exemple, une femme été – qui vibre davantage avec des couleurs froides et claires – sera :

  • « été adouci » si elle porte mieux les couleurs désaturées,
  • « été lumineux » si elle porte mieux les couleurs saturées.

Pour chacune des 4 saisons, il y a donc deux options. En d’autres termes, 8 saisons :

  1. Printemps adouci
  2. Printemps lumineux
  3. Été adouci
  4. Été lumineux
  5. Automne adouci
  6. Automne lumineux
  7. Hiver adouci
  8. Hiver lumineux

C’est ce qu’on appelle la théorie des 8 saisons.

La colorimétrie ne se résume donc pas à la théorie des 4 saisons.

Aujourd’hui, cette théorie se décline parfois en 12 saisons (ou 12 inter-saisons) et de nouvelles techniques émergent pour réaliser des analyses pointues en ligne.

#2 La colorimétrie empêche de cultiver son sens des couleurs 🌻

La compréhension des 3 caractéristiques de la couleur

Si tu as lu les paragraphes précédent, tu as compris que pratiquer la colorimétrie implique une grande connaissance de la couleur. Et ce savoir te seras transmis au cours d’un atelier de colorimétrie (contrairement à un simple relooking).

La colorimétrie t'apprends à analyser les couleurs.

Tu apprendras à distinguer :

  • les teintes chaudes des teintes froides,
  • les couleurs claires des couleurs profondes (à ne pas confondre avec les couleurs foncées),
  • les couleurs mates (adoucies avec du gris) des couleurs lumineuses (vives, pures).

Et surtout, tu sauras quelles sont les couleurs qui te vont le mieux.

Parce qu’après tout, comme le disait si bien Coco Chanel :

La plus belle couleur au monde est celle qui vous va bien.

Coco Chanel
Citation Coco Chanel La plus belle couleur du monde est celle qui vous va bien

Et cette couleur peut tout à fait être une couleur qui semble terne sur un cintre et qui – pourtant – te fera davantage rayonner qu’une couleur lumineuse. Ce sera le cas notamment si les couleurs désaturées te vont mieux.

La compréhension de la juste association des couleurs pour gagner en style

En plus, grâce au cercle chromatique, tu apprendras à associer les bonnes couleurs dans tes tenues. Notamment en étudiant les harmonies chromatiques, par exemple avec l’utilisations des couleurs :

  • complémentaires (opposées sur le cercle),
  • analogues (proches sur le cercle),
  • monochromes (même couleur dans des tons ou des nuances différentes),
  • et plus encore.

C’est pourquoi, dire que la colorimétrie empêche les femmes de s’éduquer à la couleur est une bêtise.

#3 La colorimétrie interdit de porter certaines couleurs 🌈

La colorimétrie suggère de privilégier certaines couleurs près du visage

Pour rappel, l’objectif du test de colorimétrie est de découvrir les couleurs qui flattent le plus ton visage.

Ces couleurs doivent donc, idéalement, être portées près du visage.

Cela signifie qu’à partir du moment où la couleur (même peu flatteuse) est éloignée du visage il n’y a aucune limite.

Imaginons que l’orange fait partie des couleurs qui marquent les ombres de ton visage. Ce sera le cas, par exemple, si tu portes mieux les couleurs froides que les couleurs chaudes. En aucun cas tu es condamnée à ne plus jamais porter d’orange.

À partir du moment où la couleur est éloignée de ton visage, elle n’aura aucun impact sur ton harmonie naturelle.

Tu peux, par exemple, porter un pantalon orange sans que cela nuise à ton éclat naturel. Pour le haut néanmoins, opte pour une couleur froide. Un fuchsia, par exemple.

tenue orange et fuchsia

Eh oui. La bonne nouvelle c’est que les couleurs froides et les couleurs chaudes peuvent s’associer avec style.

Envie de porter un pull orange ?

Aucun soucis.

Plutôt que de porter un col rond, trop près du visage, opte par exemple pour un col en V. Et pour une touche d’éclat, choisis un rouge à lèvres, un bijoux (boucle d’oreilles, collier) ou un accessoire de tête (chapeau, serre-tête, barrette, turban) dans une gamme de couleur qui correspond à ta colorimétrie. Un rouge à lèvres fuchsia par exemple.

Les femmes qui lisent cet article apprécient également :  Comment différencier un bleu chaud d'un bleu froid

Quoi qu’il en soit, tu restes libre de porter une couleur qui fait ressortir les ombres de ton visage. Mais, au moins, tu le feras en conscience.

La colorimétrie t’invite à porter toutes les couleurs de l’arc-en-ciel

Par ailleurs, sache que quelque soit ton diagnostic couleurs, tu peux porter toutes les couleurs que tu désires.

Peu importe ta saison, tu peux tout à fait porter du rouge, du jaune, du vert, du bleu, du violet, du rose ou du marron.

Ceci étant, grâce à ton analyse colorimétrique, tu sauras exactement quel est le rouge, le jaune, le vert, le bleu, le violet, le rose ou le marron qui illuminent naturellement ton visage.

Pour résumer, la colorimétrie ne t’interdit pas de porter telle ou telle couleur, elle t’oriente précisément vers LA nuance la plus flatteuse pour TOI et t’invite à t’amuser avec les couleurs.

#4 La colorimétrie limite les femmes à une palette (restreinte) de couleurs 🎨

Généralement, après analyse de ta colorimétrie, la conseillère en image t’offre une petite carte sur laquelle est imprimée une palette de couleurs.

5 idées reçues sur la colorimétrie : se restreindre à une palette de couleurs
Photo de nuancier par Mika Baumeister sur Unsplash

Bien évidemment, cette palette n’est pas exhaustive. Il s’agit simplement d’un échantillon de couleurs qui fonctionnent parfaitement avec ton harmonie naturelle. Considère-la comme un mémo des caractéristiques des couleurs qui te subliment.

En aucun cas ta garde-robe ne doit se cantonner à ces couleurs.

En réalité, la palette de couleurs que tu peux porter près du visage est immense.

L’important c’est de choisir une couleur dont les caractéristiques (température, clarté, saturation) magnifient ton visage. Or, rassure-toi, il te faudrait une vie entière pour porter chacune des couleurs possédant un tel pouvoir.

#5 La colorimétrie nuit à la créativité 👩‍🎨

Quand tu entends (ou lis) « créativité », à quoi penses-tu instantanément ?

… 🎨

Si tu es comme moi, la première chose qui te vient en tête, ce sont les couleurs.

Les couleurs de l'arc-en-ciel
Photo de Robert Katzki sur Unsplash

Après une consultation couleur, tu disposes de deux nouvelles compétences.

En effet, tu es capable de :

  1. Reconnaître les couleurs qui te subliment (ou pas).
  2. Marier harmonieusement les couleurs dans tes tenues.

Et grâce à ces aptitudes, tu vas être mise au défi de trouver des associations qui respectent ta nature profonde.

Prenons un exemple. Si le bordeaux (froid, sombre, mat) est une couleur idéale pour toi, tu vas pouvoir réfléchir à tous les looks qu’il est possible de créer à partir d’un pull bordeaux.

La créativité c’est l’intelligence qui s’amuse

Albert Einstein

Bref. Colorimétrie et créativité ne font qu’un. Affirmer que la colorimétrie nuit à la créativité est un non-sens.

Le seul préjugé recevable sur la colorimétrie (oui il y en a un)

Pour terminer, j’avoue que la colorimétrie est un concept complexe.

Surtout si tu tombes sur une conseillère en image qui ne prend pas le temps de t’offrir un diagnostic précis. Tu suis les conseils, et tu sens instinctivement que quelque chose ne va pas. Du coup, tu te retrouves déçue et peut-être même un peu agacée contre toute cette histoire de colorimétrie.

L’une de mes lectrices résume ça en une phrase « j’ai juste envie d’envoyer balader la colorimétrie ».

Je comprends tout à fait ces sentiments, mais je suis aussi là pour te dire que la colorimétrie n’a pas à être aussi compliquée.

Alors, pour celles qui cherchent une méthode plus accessible, rapide et efficace, j’ai rédigé un article sur une approche simplifiée de la colorimétrie. Il est conçu pour te donner des résultats sans te prendre la tête :

👉 La Colorimétrie Simplifiée

Dis-moi, que penses-tu de ce que tu as découvert dans cet article ? Prête à donner une nouvelle chance à la colorimétrie ? Partage tes pensées dans les commentaires. ☁️

📌 Pense également à épingler cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement.

5 idées reçues sur la colorimétrie
Colorimétrie : 5 idées reçues
5 idées reçues sur la colorimétrie et pourquoi elles sont infondées
Tu peux aussi le partager :
  • Véronique dit :

    Bonjour, je partage entièrement votre analyse, ce d autant plus que je viens de recevoir mon ebook de Loren. Elle est extraordinaire et je retrouve complètement son approche dans votre article. Je vous en remercie

    • Bonjour Véronique. Et oui, avec Loren nous sommes en phase sur le concept de colorimétrie et surtout, nous sommes toutes deux convaincues de son utilité dans le conseil en image. C’est un extraordinaire outil dont il serait (fort) dommage de se priver. 🤩

      Merci pour cet adorable retour.

  • Encore un super article, merci Natacha!
    Même si je pense que pour certaines c est moins évident de trouver ses couleurs, et qu il faut plus de réflexion que si on associe à du noir on peut toutes trouver la bonne teinte ds une couleur qui ns plaît 😊

    • Merci beaucoup, Eva ! 😊 Je suis ravie que tu aies apprécié l’article. Tu as raison, trouver ses couleurs peut parfois demander un peu plus de réflexion, mais c’est un voyage qui en vaut vraiment la peine.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Tu désires davantage de contenu de qualité ?

    Voici d'autres pépites ✨

    >