Tu n’arrives pas à différencier un bleu chaud d’un bleu froid et ça t’empêche de choisir le bleu qui correspond à ta saison colorimétrique ?

Ça tombe bien car tu es tombée sur le guide ultime pour apprendre à distinguer un bleu froid d’un bleu chaud et choisir le bleu parfait pour toi.

Dans cet article, tu découvriras :

  • Quelle est la température psychologique du bleu
  • Quelles sont les différentes nuances de bleu (je t’ai concocté un nuancier de 35 bleus)
  • Quels sont les bleus qui te mettent le plus en valeur en fonction de ta colorimétrie

🍒 Et la cerise sur le gâteau ? Tu pourras épingler le nuancier des bleus qui correspond à ta saison.

Ça te tente ?

Alors commençons. 🎉

Quelle est la température du bleu : chaud ou froid ?

Avant de commencer à lire, sais-tu si le bleu est une couleur chaude ou une couleur froide ?

Si tu hésites, la bonne nouvelle c’est qu’une fois que tu auras terminé cet article, tu sauras répondre facilement à cette question.

QUIZ RAPIDE

Découvre les couleurs qui te vont 🌸

Chaque femme possède des couleurs qui résonnent en harmonie avec ses propres pigments.

En 7 questions, identifie-les et obtiens ta palette de couleurs idéales. C'est gratuit.

La température psychologique du bleu (et son impact physique)

Avant de distinguer un bleu chaud d’un bleu froid, comprenons d’abord la température du bleu.

Le bleu pur, aussi appelé bleu primaire, est psychologiquement perçu comme froid.

Pourtant, en physique, plus la température d’un corps est élevée, plus il apparaît bleu, comme le démontrent les étoiles bleues, les plus chaudes.

Cependant, lorsqu’on évoque la température d’une couleur, il s’agit d’une température psychologique. Cette perception a des répercussions physiques réelles. Par exemple, un vêtement bleu (psychologiquement froid) offre moins de chaleur qu’un vêtement rouge (psychologiquement chaud).

Une étude démontre que porter du rouge, une couleur chaude, peut augmenter la température corporelle de 2 degrés. En pratique, en cas de fièvre – ou de fortes chaleurs – mieux vaut opter pour un vêtement bleu. À l’inverse, une combinaison de ski rouge serait plus appropriée pour rester au chaud sur les pistes.

Les 2 pouvoirs du bleu

Le bleu est, tu le sais maintenant, une couleur froide.

Il a le pouvoir de refroidir les autres couleurs. Par exemple, en ajoutant des pigments bleus dans du rouge, le rouge devient plus froid.

Cependant, le bleu ne se limite pas à refroidir. Il a également la capacité d’assombrir. En mélangeant des pigments bleus dans du rouge, le rouge devient plus sombre. Ainsi, du rouge pur avec une pointe de bleu devient du rouge cerise, à la fois plus froid et plus sombre.

Comment modifier la température du bleu

Récapitulons. Un bleu est froid et a le pouvoir de refroidir et d’assombrir lorsqu’il est mélangé à une autre couleur.

Modifier la température d’un bleu reviendrait donc à le réchauffer.

Et pour réchauffer un bleu, comme pour réchauffer n’importe quelle autre couleur, il faut ajouter du jaune.

Le jaune est l’opposé du bleu. En effet, le jaune est chaud et a le pouvoir de réchauffer et d’éclaircir lorsqu’il est mélangé à une autre couleur.

Les femmes qui lisent cet article apprécient également :  Colorimétrie : Le guide complet pour connaître tes couleurs idéales

Un bleu, froid par nature, peut donc devenir chaud lorsqu’il contient des pigments jaunes. Or, lorsque l’on mélange du bleu et du jaune, on obtient du vert.

Cela signifie qu’un bleu chaud est plus proche du vert qu’un bleu froid. Et, par ailleurs, puisque le jaune a le pouvoir d’éclaircir, un bleu chaud est fondamentalement plus clair. Le meilleur exemple de bleu chaud est donc le turquoise : non seulement plus proche du vert que le bleu, mais également plus clair.

Un bleu clair est-il nécessairement plus chaud ?

Attention aux confusions.

Un bleu plus vert est forcément plus chaud, mais un bleu plus clair ne l’est pas nécessairement.

En effet le blanc possède, comme le jaune, le pouvoir d’éclaircir une couleur. Pour autant, parce qu’il est neutre, il ne modifie pas la température de la couleur. Un bleu primaire restera froid même si on y ajoute du blanc.

De la même façon le noir, tout comme le bleu, a le pouvoir d’assombrir. Mais, là encore parce qu’il est neutre, il ne modifie pas la température d’une couleur. Un bleu turquoise auquel on ajoute du noir sera plus foncé mais restera définitivement chaud.

C’est la raison pour laquelle lorsque l’on me demande : « Est-ce que le bleu foncé est une couleur froide ? », je réponds : « Ça dépend ! ».

S’agit-il d’un bleu marine (froid) ou d’un bleu pétrole (chaud) ?

Une image vaut 1000 mots, un nuancier en vaut 10000

Si tu te sens encore confuse à ce stade, pas de panique ! Confucius dit qu’une image vaut mille mots, pour ma part je pense qu’un nuancier en vaut 10 000. Une seule couleur, en effet, peut être nommée d’au moins 10 façons différentes.

J’ai donc créé un nuancier de 35 bleus, chacun étiqueté avec un nom qui lui est fréquemment donné.

🌊 Prête à plonger dans un océan de bleu ?

Quelles sont les différentes nuances de bleu ?

Voici mon magnifique nuancier de 35 bleus.

Nuancier de 23 bleus froids et 12 bleus chauds

Je te propose un petit jeu.

  1. Munis-toi d’une feuille de papier et d’un stylo.
  2. Trace un trait vertical au milieu de la feuille.
  3. Observe attentivement le nuancier.
  4. Liste, à gauche, les bleus qui sont chauds selon-toi et, à droite, les bleus qui sont froids selon-toi.

Garde en tête qu’un bleu chaud contient des pigments jaunes et que, de fait, il est plus proche du vert comparé à un bleu froid.

Joue le jeu pour apprivoiser ton oeil, avant de lire la correction qui va suivre.

Allez, je te donne un indice ! Il y a quasiment deux fois plus de bleus froids que de bleus chauds.

Ok. Génial.

Maintenant, vérifions si tu as vu juste.

Quels sont les bleus chauds du nuancier ?

Voici la liste des bleus chauds du nuancier, classés du plus clair au plus sombre.

  1. Cyan
  2. Turquoise
  3. Aigue-marine
  4. Bleu céleste
  5. Mers du sud
  6. Bleu Tiffany®
  7. Bleu bondi
  8. Bleu canard
  9. Bleu paon
  10. Bleu sarcelle
  11. Lapis-lazuli (presque froid)
  12. Bleu pétrole

Alors ? Es-tu une experte du bleu chaud où as-tu encore besoin d’exercer ton oeil ?

Quels sont les bleus froids du nuancier ?

Et voici, cette fois, la liste des bleus froids du nuancier, classés du plus clair au plus sombre.

  1. Bleu dragée
  2. Bleu pastel
  3. Pervenche
  4. Bleu poudré
  5. Azur clair
  6. Bleu maya
  7. Bleu vieux jean
  8. Bleu ciel
  9. Bleu charette
  10. Bleu horizon
  11. Azur
  12. Bleu de France
  13. Bleu électrique
  14. Bleu bleuet
  15. Bleu ardoise
  16. Bleu majorelle
  17. Bleu indigo
  18. Bleu primaire
  19. Bleu klein
  20. Bleu égyptien
  21. Bleu outre-mer
  22. Bleu marine
  23. Bleu nuit

C’est le moment de me dire, dans les commentaires, combien de bonnes réponses tu as obtenu !

Quoi qu’il en soit, bravo d’avoir réalisé cet exercice avec sérieux. 👏🏼

Maintenant que tu es capable de différencier un bleu froid d’un bleu chaud, voyons quel bleu porter en fonction de ta colorimétrie.

Les femmes qui lisent cet article apprécient également :  Colorimétrie Femme Été : Comment trouver les couleurs qui te vont (+ 4 palettes incluses)

Si, en lisant « colorimétrie », tu n’as aucune idée de ce dont je te parle, je t’invite à lire mon article complet sur le sujet :

Cela te permettra de mieux comprendre la suite de l’article.

Ceci étant dit, pour faire simple (et court), la colorimétrie est un outil d’analyse qui permet d’identifier les couleurs précises qui mettent en valeur ta beauté unique. En portant les bonnes couleurs, près du visage, les ombres, cernes et autres imperfections de ton visage sont instantanément gommés.

Si, si ! Comme par magie. Sans filtres, ni maquillage.

💙 Prête à découvrir les bleus qui te vont le mieux ?

Quel type de bleu choisir selon sa colorimétrie ?

Le bleu est une couleur froide par nature.

Je pense qu’à ce stade, tu l’as compris. 😅

Du coup, si tu appartiens à une saison froide (été ou hiver), les nuances de bleu qui te correspondent sont plus vastes que celles qui conviennent aux saisons chaudes (printemps ou été).

Et si tu appartiens à une saison chaude, ne t’inquiète pas. Il existe quand même beaucoup de bleus qui te vont au teint. D’autant plus que les nuances de bleu de cet article ne sont – évidemment – pas exhaustives.

Maintenant que c’est dit, il est temps de découvrir les nuances de bleu qui te correspondent.

Les bleus de la femme printemps

Les nuances de bleu idéales pour la femme printemps sont chaudes, claires et vives.

Les bleus concernés sont les suivants :

  1. Cyan
  2. Turquoise clair, moyen ou vif
  3. Aigue-marine
  4. Mers du sud
  5. Bleu Tiffany®
  6. Azur
  7. Bleu céleste
  8. Azur clair
Nuancier de bleus chauds, clairs ou vifs pour la femme printemps

Les 3 derniers bleus sont plus froids que les cinq premiers car ils contiennent moins de pigments jaunes. Ceci étant dit, ils sont vifs et clairs et conviennent donc aux femmes printemps.

Passons aux bleus de la femme été.

Les bleus de la femme été

Les nuances de bleu idéales pour la femme été sont froides, claires et délicatement grisées.

Les bleus suivants en sont de jolis exemples :

  1. Bleu de France
  2. Bleu ciel (bleu clair)
  3. Bleu maya
  4. Bleu poudré
  5. Bleu bleuet (bleu barbeau)
  6. Bleu horizon
  7. Bleu pastel
  8. Bleu dragée
  9. Bleu vieux jean
  10. Bleu charette
  11. Bleu ardoise
  12. Pervenche
Nuancier de bleus froids, clairs ou doux pour la femme été

Poursuivons avec les bleus de la femme automne.

Les bleus de la femme automne

Les nuances de bleu idéales pour la femme automnes sont chaudes, profondes et délicatement grisées.

Les bleus du nuancier à privilégier sont les :

  1. Bleu bondi
  2. Bleu paon
  3. Bleu canard
  4. Bleu sarcelle
  5. Bleu pétrole (ou bleu guède)
  6. Lapis-lazuli
Nuanciers de bleus chauds, profonds et doux pour la femme automne

Ce dernier bleu est un peu plus froid que les autres mais convient parfaitement pour illuminer le teint des femmes automne.

Terminons en découvrant les bleus parfaits pour une femme hiver.

Les bleus de la femme hiver

Les nuances de bleu idéales pour la femme hiver sont froides, profondes et vives.

C’est le cas des bleus suivants :

  1. Bleu majorelle
  2. Bleu indigo
  3. Bleu primaire
  4. Azur
  5. Bleu électrique
  6. Bleu égyptien (ou bleu de cobalt)
  7. Bleu outre-mer
  8. Bleu marine
  9. Bleu nuit : le bleu le plus foncé du nuancier
  10. Bleu klein (ou bleu saphir)
Nuancier de bleus froids, profonds et vifs pour la femme hiver

J’espère que tu as apprécié découvrir toutes ces nuances de bleues.

Maintenant, c’est à ton tour : je te cède le clavier.

Dis-moi en commentaire :

  • Savais-tu, avant de lire cet article, que le bleu est une couleur froide ?
  • Te sens-tu armée pour reconnaître un bleu chaud ou un bleu froid en magasin ?
  • Apprécies-tu les nuanciers que je t’ai concocté ?

J’ai hâte de lire tes réponses.

Tu peux aussi le partager :
  • Merci pour ce chouette article très complet Natacha. J’avais trouvé 9 bleus chauds donc je suis plutôt contente. 🥰 En tant que femme automne, c’est vrai que j’ai tendance à éviter le bleu car je ne savais pas trop lesquels choisir. Je vais pouvoir m’amuser à faire des essayages maintenant !!

    • Coucou Célia !

      Je suis ravie que tu aies trouvé 9 bleus chauds qui te correspondent ! 🥰 C’est génial de voir que cela t’ouvre de nouvelles possibilités. Les essayages vont être un pur moment de plaisir, j’en suis sûre. N’hésite pas à me faire un petit retour sur tes constations, ça m’intéresse beaucoup ! Tu me dira quel est ton bleu préféré sur toi.

      À bientôt sur le blog,

      Natacha 😘

  • Dominique dit :

    Bonjour Natacha,
    Tout d’abord, je te présente mes meilleurs vœux pour 2024,que celle-ci t’apporte tout ce que tu désires.la santé surtout.
    Bravo pour ce premier article sur les couleurs, très clair et très complet, pour ma part, le bleu ne fait pas partie de mes couleurs préférées, bien qu’ayant les cheveux grisonnants et colorimétrie hiver, je suis plus attirée par les couleurs secondaires, voire tertiaires, telles que le vert( en priorité),le rouge ( du fuschia au bordeaux) et le violet, j’ai du mal à aller vers le jaune, pourtant gai,que je ne possède pas!! encore bravo et merci pour les tableaux, très pratiques, j’attends impatiemment les autres couleurs à venir.
    Belle journée 🙏
    Amicalement
    Dominique 😘

    • Coucou Dominique,

      Merci infiniment pour tes vœux. À mon tour, je te souhaite de réaliser tes plus grands rêves en 2024. ✨

      D’après ton commentaire, il semble que tu désires que j’écrive d’autres articles similaires ! Quelle couleur aimerais-tu que j’explore la prochaine fois ? Et je suis curieuse, pourquoi as-tu du mal à aller vers le jaune ? 🤔

      Le vert (sapin, émeraude, etc.), le fuchsia et le bordeaux sont effectivement des couleurs parfaites pour les femmes hiver, comme toi. C’est un excellent choix. Avec tes cheveux devenant plus clairs, tu pourrais ajuster tes couleurs en portant davantage de nuances claires. Et le jaune en fait partie. 🎨

      Merci pour ton retour sur mon travail. 🙏🏻

      À très vite,

      Natacha 😘

      • Dominique dit :

        Bonjour Natacha,
        oh oui je souhaite d’autres articles concernant les autres couleurs, en fait ,pour répondre à ta question, étant plus jeune, je faisais partie des inter-saisons,hiver influence automne ( profond),mais après plusieurs colorimétries,on m’avait mise en automne, et je trouvais que les jaunes me donnaient mauvaise mine ( mon sous-teint est olivatre),mais désormais il faudrait que j’essaie le jaune hiver c’est vrai !!!je suis de nature discrète, je me dirige plus vers le vert émeraude et le fuchsia, que j’adore !!!pour les avoir testés et adoptés à bientôt de te lire,
        Belle journée 😘

      • Dominique dit :

        Je viens compléter ma réponse, en te demandant si tu envisages un article concernant les cheveux gris, poivre et sel, blancs,en fonction de chaque saison, ce serait chouette aussi, merci beaucoup

        • Bonsoir Dominique,

          Ravie de te lire à nouveau 😊. Tu as oublié de me préciser la couleur que tu aimerais que j’explore dans un prochain article, après le bleu. Peut-être le jaune ? Justement, il se pourrait que tu n’aies pas encore trouvé le bon jaune pour toi. Il existe plusieurs nuances de jaune, et certaines pourraient te mettre en valeur davantage que d’autres 🌟.

          Concernant ta colorimétrie, au final, as-tu une idée aujourd’hui de ta saison précise ?

          Concernant ta nature discrète, tu peux intégrer les couleurs en touches subtiles, par exemple, dans tes accessoires 🎨.

          Quant à l’article sur les cheveux gris, crème ou blancs, ce n’est pas prévu au programme pour l’instant. Ceci étant dit, un programme peut évoluer 😉. Qu’aimerais-tu trouver précisément dans cet article qui te serait utile ?

          Belle soirée,

          Natacha

          • Dominique dit :

            Bonjour Natacha,
            Je viens tenter de répondre à tes 3 questions le plus précisément possible, effectivement pourquoi pas le jaune, puis le vert ensuite, qui est ma couleur préférée, deuxièmement :concernant ma colorimétrie, la dernière que j’ai effectuée n’était pas « saisonnière  » mais directionnelle ,avec une priorité froide, combinant l’hiver froid et l’été froid, enfin pour la 3ème question :comment adapter sa colorimétrie avec la couleur de ses cheveux naturels, de plus en plus d’actualité maintenant pour les cheveux grisonnants, 🙏👋😘

          • Coucou Dominique,

            Merci pour tes retours qui remplissent ma jauge de bonnes idées 😃✨

            Vraiment merci. 🙏🏻

            Ta contribution enrichit Belle et Stylée et servira à d’autres femmes.

            Oui, c’est exact, la directionnelle est en fait la méthode des 12 saisons. Bravo ! C’est la plus élaborée. Tu as bien fait d’investir dans une telle analyse.

            En fait, le secret réside dans l’éclaircissement de tes cheveux. Dans ton cas, tu vas tout simplement transiter d’un hiver froid à un été froid. On dit souvent que la saison ne change pas avec les années, et je le pensais aussi au début, car c’est ce que j’ai appris en me formant de façon traditionnelle. Mais aujourd’hui, je n’y crois plus.

            Je crois avant tout à cette stratégie qui consiste à répéter les caractéristiques de nos propres couleurs dans nos vêtements. En fait, cette « stratégie » est l’essence de la colorimétrie mais ça n’est jamais clairement dit. Ça me donnerait presque envie de théoriser ma propre vision et d’en écrire un livre.

            Chaque chose en son temps. 😅

            Alors, si tes cheveux s’éclaircissent, forcément, tes couleurs bonne mine aussi. Et parce que tes cheveux s’éclaircissent, ton contraste devient plus faible si tu as la peau claire, donc des couleurs plus douces. Et si tu as la peau foncée, alors là, c’est l’inverse : ça peut créer plus de contraste, qui peut, là encore, être répété dans tes couleurs de vêtements et d’accessoires.

            Bref, passionnant, n’est-ce pas ?

            En tout cas, je note ces précieuses idées : jaunes, verts, adapter sa colorimétrie aux changements corporels (qui d’ailleurs fera l’objet d’un cours entier dans ma future formation en ligne 😉).

            Bonne journée, Dominique, et à bientôt pour un nouvel article !

          • Dominique dit :

            Bonsoir Natacha,
            Super,
            contente de voir que tu es OK avec moi, d’ailleurs je me rend compte que je suis de plus en plus attirée par les couleurs été froid, en regardant un nuancier !!!hâte de te lire à nouveau. Excellente soirée. 😘

          • Avec grand plaisir Dominique ! À bientôt.

  • Valérie dit :

    Super(be) article sur les bleus. Pédagogique ! Et merci pour le tableau par type de femme (été / hiver…). Une relookeuse m’avait dit que j’étais une femme « hiver », mais grâce à vos articles j’ai découvert que j’étais une femme « été froid » et il est vrai que je me sens mieux et suis plus jolie dans ces couleurs moins saturées 🙂

    • Coucou Valérie,

      Je te remercie pour ton retour sur mon travail, cela me fait vraiment chaud au cœur. 🥰 Les erreurs de diagnostic en colorimétrie arrivent, malheureusement. Ceci étant dit, si tu as remarqué que les couleurs désaturées te mettent davantage en valeur, il est effectivement peu probable que tu sois une femme hiver. Et le fait que le froid te convient mieux à sens doute joué dans cette erreur de diagnostic.

      Je vois que tu fais partie des VIP et que tu envisages donc de participer à ma conférence en ligne sur la colorimétrie. Cela va t’aider à éclaircir encore plus tout ça. Tu verras, ça va être génial.

      Alors à très vite,

      Natacha 😘

  • Joanne Eymard dit :

    Tellement utile de décortiquer les bleus ! Une couleur que j’adore et enfin je comprends pourquoi ça donne pas toujours l’effet désiré quand je le porte!! Waouh… merci !

    • Coucou Joanne,

      Ravie que l’article t’ait éclairée sur les nuances du bleu ! 🎨 Comprendre pourquoi certaines teintes fonctionnent mieux que d’autres, c’est le premier pas vers un style qui te ressemble vraiment. Continue d’expérimenter et de t’amuser avec les couleurs ! Quelle autre couleur aimerais-tu que j’explore ? En tous cas, merci pour ton enthousiasme. 😊

      À bientôt,

      Natacha

  • Virginie dit :

    Bonjour Natasha, je suis une femme été et je reconnais bien les nuances de bleu que j’apprécie dans le nuancier correspondant. Je savais que le bleu était une couleur froide de base mais j’ai découvert avec plaisir la notion de « réchauffement » de la couleur avec le jaune. Je suis contente d’avoir réussi à identifier les bleus chauds et bleus froids (avant de lire les bonnes réponses). Merci beaucoup pour ces nuanciers qui sont effectivement bien utiles pour accorder et harmoniser nos tenues. À bientôt 👋

    • Coucou Virginie,

      Hey hey 😎. Bravo d’avoir joué le jeu ! C’est super que tu aies pu identifier les nuances de bleu qui te correspondent en tant que femme été et que le nuancier t’ait été utile ! 🌈 Je suis ravie que tu aies apprécié cette découverte et que tu aies réussi à distinguer les bleus chauds des froids avant même de lire les réponses.

      Merci à toi pour ton retour positif. Cela me motive à continuer de partager ces précieuses informations. À bientôt pour plus de conseils et d’astuces !

      Natacha

  • bonjour et bonne année, merci pour votre post qui m’éclaire sur les différents bleus. Je pense être associée aux couleurs « hiver » et j’aurai indiqué le « bleu dragée  » dans cette saison (il me semblait en effet que la femme « hiver » porte aussi bien les couleurs foncées que claires ?). Merci

    • Coucou Nadège,

      Merci pour tes vœux, et je suis ravie que mon article sur les différentes nuances de bleu t’ait éclairée. Effectivement, le bleu dragée est un bleu froid et peut tout à fait convenir à la femme hiver. Ce qui caractérise particulièrement la femme hiver, c’est le contraste. Un bleu plus profond est souvent plus flatteur pour les femmes hiver, mais le bleu dragée peut créer un bel effet de contraste clair-sombre, ce qui est fondamental chez la femme hiver.

      C’est donc une excellente couleur pour toi, surtout si tu la combines avec une couleur plus sombre pour accentuer ce contraste. Par exemple, associer un bleu dragée à un bleu azur pourrait être une belle combinaison, tout en amplifiant ta beauté naturelle. J’espère que ces précisions t’aident à y voir encore plus clair.

      Merci pour ta remarque pertinente, Nadège, et à très bientôt sur le blog !

      Natacha

  • Merci beaucoup pour cet article !! Avec des exemples très concrets qui permettent de pouvoir mettre en pratique rapidement tes conseils! Bravo pour ton blog et encore merci pour la qualité de tes articles 🙏

    • Bonjour Pauline, merci de tout coeur pour ton adorable retour. C’est très apprécié. 🙏🏻

      Je suis sincèrement ravie que mes articles te soient utiles. Je te souhaite un très beau week-end et j’espère te revoir bientôt sur le blog. 🥰

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Tu désires davantage de contenu de qualité ?

    Voici d'autres pépites ✨

    >